Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • : Ce blog vous présente Michaël Leclercq, Conseiller Communal à Thuin et Chroniqueur à la RTBF. Nous vous souhaitons un bon surf !
  • Contact

Recherche

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:41

En tant que conseiller communal, je suis régulièrement confronté au manque d’ouverture au débat démocratique face à la majorité thudinienne.

Mais lors du conseil communal de ce 11 juin, c’est la première fois que je me fais ainsi censurer, car c’est de censure qu’il s’agit, puisque le président du conseil, Paul Furlan, m’a empêché d’exercer mon rôle de conseiller communal, m'a empêché de m'exprimer en me refusant la parole et en passant au point suivant.

Je précise que c’est d’abord l'échevine déléguée, Marie-Eve van Laethem, qui est intervenue, me coupant car elle estimait que ce que je disais n’était pas exact. Elle n’en n’avait pas le droit.

Le code de la démocratie locale n’a pas été respecté (compétence Furlan). De plus, le ROI prévoit que le conseiller dispose de 5 minutes pour développer son exposé, puis le collège répond, et il peut y avoir une réplique de 2’.

Ici, non seulement je suis interrompu, mais ensuite Furlan, d’autorité, sans explications, me censure …

Voilà de nouveau un bel exemple de non-démocratie dans cette majorité XXL, qui s’offre le luxe de museler le SEUL conseiller de l’opposition … c’est tellement facile, et donc minable. Voilà le genre de dérive qui risque d’être de plus en plus courante quand on est dans le règne de la pensée unique !

Il est consternant de voir que la majorité n’est plus capable d’entendre ce que l’opposition veut dire, d’autant que ma volonté, tout en égratignant la majorité, est toujours d’être constructif !

La censure intervient au début de mon intervention sur la Chapelle des Sœurs Grises ; je vous joins le texte et vous verrez que j’apporte des pistes de solutions à ce qui est un gros cafouillage de la majorité !

Plus généralement, le ministre wallon des pouvoirs locaux, qui est à la base du code de démocratie locale, devrait d’autant plus se conduire de façon exemplaire en son fief qu’il a cette charge hautement symbolique sur les épaules …  et il fait exactement le contraire : il passe de petits dérapages en abus de pouvoir (quelques exemples :  il s’est auto-proclamé président du conseil communal, alors que dans le même temps, il conseille aux bourgmestres et échevins de laisser ce rôle à un conseiller communal, journal communal non accessible à l’opposition alors que prévu par le Code, censure motion SNCB, représentation en commission supprimée pour Ecolo, pas d‘ouverture à l’opposition en CCATM et surtout, dans cette même commission, présence d’une conseillère communale hors du quotat communal….).

 

 S’il ne se ressaisit pas, nous en arriverons tout doucement à une démocratie de façade … Croit-il vraiment que les citoyens ne s’en rendent pas compte ?

 

Voici ci-dessous le texte de mon intervention sur la Chapelle des Soeurs Grises : 

 

Conseil communal : Chapelle des Sœurs Grises

Madame, Monsieur,

 

Un petit point de rappel tout d’abord :

Il y a eu une demande de subsides SAR auprès du ministre Henry, pour la mise hors eau du bâtiment et sa stabilisation, c’est-à-dire la première phase (rénovation) des 3 ou 4 phases prévues. 1 million 70.000 euros ont été réservés suite à une décision du Gouvernement Wallon du 29 mars 2012, pour laquelle j’ai instruit le dossier.

(Il est à noter que la motivation de la demande est : « le bien doit être absolument sauvé » !)

Le CSC, Cahier Spécial des Charges : le 13 novembre 2012, juste après les élections, 7 mois après la décision du gouvernement wallon, la majorité PS – MR, soutenue par le CDH et le FDF (l’Ecolo Sébastien Brousse  a été le seul à s’abstenir), approuve un CSC pour désigner un auteur de projet  en vue de procéder à la démolition de la Chapelle !!!  (à l’exception de la façade et du clocher). Paul Furlan précise au conseil communal que la façade pourrait aussi disparaître.

Le 11 janvier 2013, le collège a une proposition de son administration d’adaptation du  CSC en prévoyant que l’auteur du projet fasse une étude préalable pour vérifier la possibilité de maintenir l’enveloppe du bâtiment. Cette proposition devrait passer en conseil communal du   22 janvier. Le point ne sera finalement pas soumis au CC, car le collège décide qu’il n’est pas réaliste d’ajouter une charge financière à la ville sans projet de réaffectation (pour rappel, il y a eu un projet horeca, logement, école, musée CHAT, …). Le collège confirme ainsi la démolition de la Chapelle.

Ce 11 juin, le conseil communal doit approuver un nouveau CSC car des adjudicataires n’ont pas répondu à la demande de démolition de la chapelle : ils estiment qu’elle n’est pas en si mauvais état que l’annonçait le CSC. 2 adjudicataires ont fait des propositions de rénovation du bâtiment….

Conclusion : temps perdu : 7 mois supplémentaires ! ( 13 novembre-11 juin)

 

Je tiens à féliciter le Collectif Citoyen, les citoyens, l’administration et les adjudicataires, qui ont fini par faire entendre raison à cette majorité !

Cependant, on vous raconte N’IMPORTE QUOI !

La ville sait pertinemment bien qu’elle est HORS DELAI pour recevoir ce subside SAR car le décompte final de l’entreprise doit être remis à la Région Wallonne avant MAI 2014 !!

Hors, le calendrier rentré dans la demande de subsides  prévoit 5 ans pour une rénovation complète. Dans le cas présent, càd l’appel d’offre, l’adjudication et les travaux : une stabilisation et mise hors eau du bâtiment et la construction de différents niveaux ne seront jamais terminés pour mai 2014.

L’administration wallonne m’a d’ailleurs confirmé qu’elle était hors délai.

Pourquoi hors délai ?

Parce que le ministre socialiste Marcourt, a exigé que l’ensemble des projets liés à du financement Plan Marshall 2.Vert octroyé par le GW soit finalisé avant la fin de la législature !

Ecolo a répété 10 x que ce n’était pas possible pour nombre de projets …

Ce que je vous demande donc, puisque chacun ici en ces titres et qualités peut agir, c’est que :

° Le ministre Furlan demande à son collègue socialiste le ministre Marcourt, de ré-ouvrir la négociation sur cette convention.  Sinon le budget est PERDU !

° Le groupe CDH demande au ministre Di Antonio que l’administration fasse diligence dans la procédure de déclassement (et un déclassement partiel préservant l’enveloppe du bâtiment serait préférable)

° En ce qui me concerne, j’ai déjà agi à propos des subsides, et en ce qui concerne les citoyens et le collectif, ils ont bien œuvré pour la sensibilisation à la sauvegarde de ce patrimoine.
A ce stade, c’est le PS et le CDH qui ont la main.
Je vous remercie.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michaël Leclercq - dans Dossiers politiques
commenter cet article

commentaires