Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • : Ce blog vous présente Michaël Leclercq, Conseiller Communal à Thuin et Chroniqueur à la RTBF. Nous vous souhaitons un bon surf !
  • Contact

Recherche

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 16:12

Voici ci dessous le texte de mon intervention de ce mardi 23 avril au conseil communal. Le budget 2013 y a été voté, majorité contre opposition ...

 

Le budget est à la fois un document à portée économique, mais également politique. Ce document peut s’entendre comme la traduction, en termes financiers des priorités de développement et de gestion de la majorité. Il s’agit d’une autorisation du conseil communal de procéder à des dépenses et de percevoir des recettes sur base de réalités financières de la commune mais également du programme politique de la majorité.

La lecture du rapport de la commission finance est assez interpellante sur la situation à Thuin.Selon Marie-Eve Van Laethem, le budget s’inscrit dans la projection du plan de développement stratégique. Comme il n‘existe aucune note politique ou projet du futur plan stratégique, comment pouvez-vous imaginer que nous analysions ce budget sous l’angle de votre politique ?

Selon Marie-Françoise Nicaise, il s’agit d’un budget de raison en maîtrisant la dette.

Oserais-je déjà conclure que tout est dit ?

A l’instar du Fédéral, le seul projet politique de la commune est de faire un budget…

Mais est-ce que cette majorité a des projets futurs ?

Ce n’est pas le budget qui est en retard, que cela soit en période post-électorale ou pas (10 ans que cela dure…) mais bien évidement la déclaration politique communale qui permet d’établir ce budget.

Ne nous sortez pas l’excuse du délai de 6 mois pour remettre un plan stratégique. Un projet de politique communale devait à tout le moins accompagner ce budget… pour vous permettre de le réaliser.

Dans ce cas, rien de nouveau… on poursuit 2012… en 2013…. Et en 2014…

1er dérapage pour la Ferrari thudinienne…

 Budget

Ce budget de l’exercice 2013 ne reflète pas une politique ambitieuse pour la ville, et même pas de politique du tout, pour la ville et ses habitants.

C’est la crise, mais il n’y a aucune anticipation des défis auxquels les citoyens et la ville vont devoir de gré ou de force faire face…

Par exemple, il n’y a pas de nouvelle taxe nous dit-on…

D’accord, mais aucune réflexion n’est menée ni sur les taxes et les impôts locaux alors qu’ils représentent plus de la moitié des recettes de la ville. Ce manque de vision est un aveu de défaillance sur l’enrôlement de taxes et impôt, c’est indécent vu le montant du budget et les nombreux besoins des habitants, particulièrement les plus pauvres.

On peut aussi avoirune certaine créativité, même si on n’a pas le sou.

Mais si possible sans promesse qu’on ne peut tenir…. À cause de raisons budgétaires.

Précédement, vous annonciez… un club de rugby, une crèche, un pôle culturel, l’extension du zoning, un aménagement de la place de la gare du nord…

En 2012,  la ville s’endettait déjà de plus en plus. Elle était passée de 746€ par an par habitant en 2005 à 1000€ en 2011 (25% d’augmentation). Pourquoi une augmentation constante de cette dette ? Est-ce que cela va continuer ? On le verra avec les prévisions Belfius.

En 2013

Si il n’y a pas de nouveaux projets significatifs qui  montre un élan, une ambition, ce qui m’inquiète le plus, c’est le risque budgétaire  lié aux contentieux.

Il faut rappeler d’anciens dossiersnotamment  le million d’€ pendant de l’affaire Dieudonné à charge de la ville de Thuin.

A ce jour, cette décision judiciaire définitive n’a toujours pas été respectée par la majorité dirigeant la ville de Thuin depuis le 01 janvier 2000.

Très grande inquiétude aussi pour l’entretien de nos routes qui passe d’un buget de 2,428M€ à 0.82M€ soit 66% de budget en moins….

Recettes :

Les économies d’énergie ne sont pas non plus à la mode :

Au vu de l’audit de notre conseillère Energie, et considérant l’état d’isolation énergétique des bâtiment, je ne comprends pourquoi la ville n’investit pas rapidement dans notre immobilier, véritable passoire énergétique.

Retour financier ignoré

Je note les 10.000€ de dépense  conseil juridique au CE pour le parc éolien Thuin/HsH d’Electrabel. Et j’en profite pour réver à nouveau.

Il faut rappeler la volonté de la ville de Thuin au début du projet d’investir via Sambre Invest (si j’ai bonne mémoire), et  la proposition de monter un projet communal et citoyen en 2008 (j’en faisais partie) avec un investissement de 30% de la ville et 30% pour les citoyens.

Ce système de participation a été repris par le gouvernement Wallon qui soutient la démarche dans le nouveau CDRE et le futur décret.

Comme vous semblez vous désintéresser totalement de ce dossier, et pour votre info, si la ville avait investi dans 4 éoliennes. Le retour financier, amortissement compris, aurait été entre 1M et 1,5M€ par an pendant 20 ans sur un budget annuel de la ville de 18M€…

Ahhhh que de projets manqués si la ville avait été pro-active.

Personnel

A ce stade, pas d’augmentation des taxes, pas de diminution de service ou de licenciement.(bien que 5 personnes ne soient pas remplacées (équipement et sylviculture) alors que le poste vente de bois rapporte 82.000€. le DNF ne peut pas prendre en charge la replantation !

Si le personnel va bénéficier d’une prime de 100€ supplémentaire en fin d’année, le conseiller pédagogique n’est pas renouvelé, ni le ½ ETP informatique (coût de 36.000€ externalisé) et MEVL diminue d’un ½ ETP son cabinet. Celui-ci était sans doute nécessaire pour le bourgmestre précédent car pas présent (+ Platon)

Pour l’extraordinaire,

On ne voit aucun nouveau dossier significatif…

Le parcours Hebert pour 80.000€ dont 60.000 de subsides.

Les 25.000€ de rénovation de façade au quartier du beffroi.

Le centre culturel/maison de quartier de Thuillies fait l’objet de d’un emprunt de 280.000€ et de 580.000 € de la RW pour sa rénovation, mais qu’en est-il d’un projet qui aboutisse enfin (2009) ?

On a pas vu le pôle culturel à l’Athénée, maintenant on parle d’une salle culturelle dans l’église de la ville haute.

Pour la chapelle des sœurs grises, il y a un subside du ministre Henry de la politique du PM2V sur les  SAR. Mais il ne semble pas y avoir de politique claire dans ce dossier pour qu’il puisse aboutir.Je vous rappelle l’obtention du budget SAR de 1M 70 milles € lié à l’achèvement des traux en 2014.

 DETTE

Je reviens sur la dette qui augmente de manière récurente :

Comme Mr Losseaux et Brousse l’avaiient déjà signalé lors du budget 2012, l’augmentation de la charge de la dette me semble aussi préoccupante. Selon le rapport accompagnant le budget, celle-ci passe de 1,876M€ en 2006 à 2,386M€ en 2013.

Les prévisions BELFIUS sont aussi inquiétantes : Belfius prévoit en 2013 uniquement ce qui concerne les remboursement d’emprunt : 1,99M€ en 2012, 2,24 en 2013 et surtout une explosion en 2018 : 3,416M€…

Il faudra envisager de réfléchir structurellement à comment éviter un effet boule de neige, puisqu’à ce stade, il n’y a plus de marge de manœuvre.

 Pas de nouvelles taxes,  mais pas de projet non plus.

Thuin, c’est une ferrari qui n’a pas l’escence, pas les pneus, (Y a-t-il un pilote ?)

Et pour plus tard, il y a un risque de dérapage budgétaire pour la Ferrari Thudinienne.

Je vous invite à essayer les transports en mode doux ou alternatifs J

photo-copie-2

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michaël Leclercq
commenter cet article

commentaires