Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • : Ce blog vous présente Michaël Leclercq, Conseiller Communal à Thuin et Chroniqueur à la RTBF. Nous vous souhaitons un bon surf !
  • Contact

Recherche

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 11:24

 

Voir l'article du journal LeSoir

Ecolo se prépare pour les communales de 2012

Il a réuni à Namur ses mandataires et militants pour procéder à un grand échange d’idées sur différents thèmes et préparer un nouveau programme.

Ecolo a posé samedi le premier jalon de sa campagne en vue des élections communales d’octobre 2012.

« Après différents succès, nous sommes convaincus que l’ancrage local d’Ecolo reste son dernier défi à relever », a expliqué le co-président Jean-Michel Javaux.

Ecolo entend renforcer cet ancrage, qui se traduit depuis 2006 par la participation à 32 majorités en Wallonie et à Bruxelles et par 57 échevins et 2 bourgmestres (Jean-Luc Roland à Ottignies et Jean-Michel Javaux à Amay). À croire M. Javaux, les Verts suscitent un mouvement d’adhésion qui va croissant, comme en 2007 ou en 2009, et qui se traduit parfois par un vote Ecolo de 15 pc ou de 20 pc dans des communes où le parti n’est pourtant pas présent.

 L’un des enjeux sera la participation à des majorités dans des grandes villes ou villes moyennes et une implantation dans des régions rurales, comme le Luxembourg, où Ecolo est peu présent.

Parmi les accents des Verts pour cette campagne, figure l’action citoyenne locale à laquelle Ecolo veut donner plus de sens ou la relation avec le personnel communal vu parfois avec méfiance parce qu’il serait l’héritier d’anciennes majorités.

 « Or, très souvent, ils demandent qu’on leur fasse confiance et qu’on leur laisse lancer des projets sans leur coller une étiquette politique », a fait remarquer M. Javaux.

Ecolo est convaincu de son succès en 2012. Pour ce faire, il devra se montrer convaincant, a averti la co-présidente Sarah Turine, et « passer du deuxième choix sympathique au choix indispensable ».

 Groen ! s’est également lancé dans la préparation des communales. « La Flandre de 2012 aura un tout autre visage que la Flandre de 2006 », a prédit le vice-président des écologistes flamands, Björn Rzoska.

La N-VA, encore peu présente au niveau local, pourrait changer considérablement la donne. Selon bon nombre d’observateurs, l’un des ressorts de la crise fédérale réside d’ailleurs dans le sort du cartel entre le CD&V, historiquement très bien implanté dans les communes, et les nationalistes flamands.

 « Le CD&V et la N-VA ont réentamé leur parade nuptiale pour le moins alambiquée et leur partie de poker pour savoir s’ils seront ou non en cartel », a expliqué M. Rzoska.

Le vice-président écologiste, historien de formation, n’a d’ailleurs pas mâché ses mots à l’égard des démocrates-chrétiens. Leurs manœuvres à l’égard des nationalistes lui font penser à certains catholiques flamands d’avant-guerre qui essayaient de s’associer avec des mouvements nationalistes alors en plein essor, comme le VNV de Staf De Clercq qui se compromit dans la collaboration avec l’occupant nazi.

« En tant qu’historien, je ne peux que constater des éléments de similitude avec cette période », a ajouté M. Rzoska en marge du congrès. (Belga)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michaël Leclercq - dans Actualité politique - Presse
commenter cet article

commentaires