Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • Ecolo - Michaël Leclercq - Thuin
  • : Ce blog vous présente Michaël Leclercq, Conseiller Communal à Thuin et Chroniqueur à la RTBF. Nous vous souhaitons un bon surf !
  • Contact

Recherche

7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 22:06

 

La SNCB part en sucette, avertit Ecolo pour la « Saint Valentrain » (Vers l'Avenir) 

«Saint Valentrain» : la SNCB part en «sucette» selon Ecolo. Des mandataires et militants écologistes seront présents dans 120 gares ce vendredi, pour distribuer aux navetteurs un prospectus accompagné d’une sucette verte.

 link

 

      La SNCB part en sucette, tel est le message que délivrera ce vendredi Ecolo lors de sa «Saint Valentrain». Pour la 12e édition de cette manifestation, des mandataires et militants écologistes seront présents dans 120 gares pour distribuer aux navetteurs un prospectus accompagné d’une sucette verte.

L’opération revêt pour Ecolo une importance particulière cette année, à l’heure où se discute le plan d’investissements 2013-2025 de la SNCB. Aux yeux des Verts, si le gouvernement fédéral approuve tel quel le projet présenté par la société de chemins de fer, le rail vivra des jours difficiles.

«La SNCB doit redevenir une priorité pour le gouvernement fédéral», a lancé la co-présidente Emily Hoyos.

Selon elle, l’enveloppe de 26 milliards d’euros prévue est insuffisante. Elle doit non seulement être augmentée mais aussi faire l’objet de réallocations internes.

Ecolo accueille favorablement les bonnes dispositions à revoir le plan d’investissement qu’il décèle chez le nouveau ministre fédéral Jean-Pascal Labille. Il ne souhaite pas avancer de chiffres relatifs à une augmentation éventuelle mais remarque qu’à peine 500 millions d’euros serviront à financer quelques-uns des projets prioritaires qu’a identifiés le gouvernement wallon alors que 2,5 milliards seraient nécessaires. Quant aux réallocations, elles pourraient se traduire par une sortie du RER de la clé de répartition 60/40 entre Flandre et Wallonie ou concerner des projets de gare, comme celle de Mons.

«Aujourd’hui, il y a un consensus pour dire que la priorité, c’est le service aux voyageurs. Dans le contexte budgétaire que l’on connaît, n’est-il pas nécessaire de revoir non l’ensemble du projet mais son ampleur? Nous n’avons pas de tabous», a souligné Mme Hoyos évoquant Mons.

Les Verts se montrent en revanche méfiants sur les projets de cofinancement par les Régions évoqués à l’occasion du plan d’investissement et contenus dans les accords institutionnels. Les lois mettant en oeuvre ces accords n’ont pas encore été votées, a fait remarquer la co-présidente. Qui plus est, les cofinancements sont strictement définis et n’autorisent pas la SNCB à délaisser certaines lignes pour les confier aux Régions, a renchéri le député Ronny Balcaen.

Les Verts ont en outre mis en garde la SNCB contre la tentation de profiter du plan d’investissements pour déserter les lignes rurales moins rentables et évoluer vers un transport de masse reliant les grandes villes aux heures de pointe.

Ecolo appelle plus globalement à une réflexion stratégique sur le rail et à la rédaction d’un Livre blanc.

«Il y a un grand absent, c’est l’État fédéral. Il n’y a pas une politique du rail réfléchie au niveau fédéral», a affirmé M. Balcaen.

À cet égard, alors qu’un contrôle budgétaire se profile à peine le budget 2013 voté, les Verts ont exhorté le gouvernement fédéral à ne plus faire de la SBCB une variable d’ajustement. Entre 2008 et 2012, le gouvernement a réduit la dotation d’exploitation d’Infrabel de 322 millions d’euros par rapport à ses engagements initiaux, ont-ils regretté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michaël Leclercq - dans Actualité politique - Presse
commenter cet article

commentaires